mot

Le mot de Fred Muller

 Bilingue, bilinguisme,

Bilingue, bilinguisme…mots magiques
Je repose bien sûr la sempiternelle question qui hérisse les intégristes de tout poil : qu’entend-on par là ?

Deux langues certes, mais lesquelles ?
Dans les journaux des pages entières traitent du bilinguisme sans que l’on puisse détecter de quelles langues il s’agit; si, vers la fin, on lit parfois allemand ou ces derniers temps alsacien.

Je suis perdu, à l’aide !

Un recteur bien connu a décidé que la langue régionale d’Alsace serait l’allemand à l’écrit et l’alsacien à l’oral. Also auf Deutsch weiter, denn diese Sprache kann man nur auf deutsch schreiben. Elsässerdeutsch schreibt man nicht. Awer babble duet m’r uf Elsèsisch!

Mais que vois-je ? Des plaques bilingues sont installées à Mulhouse. Je me dis donc, dans ma logique d’alsacien respectueux des lois : ça y est, ils nous ont mis des plaques français/allemand !
(Rappelez-vous : l’allemand à l’écrit et l’alsacien à l’oral).

Eh bien non !!! Figurez-vous que ces plaques sont écrites en français et …en alsacien !!! Unmöglich, unméjlich, unméglig.

Je m’y oppose ! C’est un traumatisme pour nos chères têtes blondes qui, dans leurs classes bilingues n’apprenant QUE l’allemand, se rendent compte qu’il y a des plaques bilingues en alsacien. Ca ne s’écrit pas a dit le recteur et les textes !

Je demande donc que ces plaques soient démontées et remplacées par des plaques en langue régionale de France : l’allemand.

Fred Muller
Auteur de Théâtre Dialectal Contemporain – 2008

Laisser un commentaire