rue

Bons Enfants (rue des) / Müàssbrunnergàsslà

Elle débute au carrefour situé entre la rue de Tanneurs, des Boeufs et des Bouchers. Un petit pont dit « kulmemenbrückerlein » dont le nom remonte à la famille Kulm, traversait un ruisselet dit Augustinerbächlein à sa sortie rue des Bouchers.
Au XVe siècle, elle s’appelait « Wysslerengasse », sans doute d’après le nom d’une famille Wyss ou Wyssler qui y habitait. Dès le XVe jusqu’au XVIIIe siècle le nom de « soten- ou Sutengasse » se généralisa. Au XVIIIe siècle apparaît également le nom de « Mussbrunnengasse ». Ces deux dernières dénominations rappellent l’existence d’un puits entre le numéro 8 et 10. Son eau possédait, dit-on, la vertu de faire cuire facilement les pois. Jusqu’en 1798, la rue se prolongeait jusqu`à l’église Sainte Marie. Le tronçon entre la rue des Maréchaux et l’église fut, par la suite, rattaché à la rue des Franciscain. A partir de 1798, la rue figure sous le nom de « rue des Bon Enfants », mais jusqu’au derniers tiers du XIXe siècle, on l’appelait en patois mulhousien « rue des Juifs ».

Leave a Reply