• Etourneaux (rue des) / Stàra Stross

    Rue bordée de villas de maître entourées de grands parcs dans la partie supérieure du Reeberg, elle apparait en 1953 et s’inscrit dans un lieu-dit « Vogelsang » qui a peut-être suscité cette appellation, même si le chant des étourneaux (Stàr en alsacien), n’est pas toujours des plus mélodieux.

  • Eté (rue de) / Summer Stross

    Créée en 1885 (à l’époque Mulhouse été allemande), la « Sommerstrasse » conduisait à l’usine de fabrication de toiles peintes Heilmann qu’occupe aujourd’hui le lycée Schweitzer. Elle est bordée d’immeubles d’époque de bonne facture, entre logements ouvriers et « petits bourgeois ». « Summer Stross » est la version alsacienne de « Sommerstrasse ».

  • Cailles (rue des)/ Wàchtel Gass

    Petite rue du quartier populaire Briand, créée en 1873, elle fut dénommée « Wachtelstrasse » en 1913, en référence sans doute à la proximité de prés où déambulaient des animaux de basse cours élevés par les habitants du quartier.

  • Belette (rue de la) / Wìsala Stross

    Rue aménagée en 1901 à l’époque allemande de Mulhouse, dans un quartier populaire (Wolf) alors en pleine urbanisation et où l’on trouve plusieurs rues portant des noms d’animaux. « Wìsala » est la traduction littérale en alsacien de « belette », « Wiesel » en Hochdeutsch.

  • Orphelins (rue des) / Waisakìnder Stross

    « Waisakìnder Stross » en est la traduction littérale en dialecte mulhousien.

  • Teutonique (passage) / Ditschehofgàsslà

    Ce passage met encore de nos jours en communication la rue Henriette avec la place Guillaume Tell. Il menait autrefois directement à la chapelle des chevaliers Teutoniques et devait exister dès les temps anciens, quoique sa première mention ne remonte pas au-delà de 1495. En partant de la place, à gauche existent quelques vieux bâtiments, derniers restes de l`ancienne commanderie.

  • Couronne (rue de la) / Krongassla

    Ce nom fait référence à un lieu-dit : « auf dem Kronnberg » , datant de 1554, sans doute en raison de sa situation sur la crête du vignoble. La rue s’urbanise à partir de 1905. « Krona » est la traduction littérale de « couronne » en alsacien, « Krone » en Hochdeutsch.

  • Vallons (rue des) / Tiefgràwa

    Cette rue suit un vallon encaissé flanqué de talus assez raides, d`où le nom allemand du lieu dit : « Tiefen Graben » que l`on retrouve dans une formule alsacienne en surnom de la rue.

  • Chanvre (rue du) / Hànfstross

    Nom qui rappelle la vocation textile du lieu. Traduction littérale en dialecte mulhousien.

  • Cerf (rue du) / Hirschstross

    Rue datant de 1869, comportant un habitat ouvrier typique du XIXéme siècle. A proximité de la cité ouvrière, son nom a sans doute été lié au fait que dans ce quartier de nombreuses rues portent des noms d`animaux.