• Etourneaux (rue des) / Stàra Stross

    Rue bordée de villas de maître entourées de grands parcs dans la partie supérieure du Reeberg, elle apparait en 1953 et s’inscrit dans un lieu-dit « Vogelsang » qui a peut-être suscité cette appellation, même si le chant des étourneaux (Stàr en alsacien), n’est pas toujours des plus mélodieux.

  • Eté (rue de) / Summer Stross

    Créée en 1885 (à l’époque Mulhouse été allemande), la « Sommerstrasse » conduisait à l’usine de fabrication de toiles peintes Heilmann qu’occupe aujourd’hui le lycée Schweitzer. Elle est bordée d’immeubles d’époque de bonne facture, entre logements ouvriers et « petits bourgeois ». « Summer Stross » est la version alsacienne de « Sommerstrasse ».

  • Belette (rue de la) / Wìsala Stross

    Rue aménagée en 1901 à l’époque allemande de Mulhouse, dans un quartier populaire (Wolf) alors en pleine urbanisation et où l’on trouve plusieurs rues portant des noms d’animaux. « Wìsala » est la traduction littérale en alsacien de « belette », « Wiesel » en Hochdeutsch.

  • Ballon (rue du) / Belcha Gàssa

    Depuis cette rue perpendiculaire à la rue Kennedy, on bénéficie d`une vue imprenable sur le massif Vosges, d`où cette dénomination de « rue du Ballon » , l`équivalent en langue régionale étant « dr Belchen ». D`où cette double dénomination.

  • Zillisheim (rue de) / Lysbühlgàss

    Cette ancienne voie assurait depuis longtemps la liaison entre Mulhouse et Diedenheim (initialement rue de Didenheim). C`est par la force des choses qu`en 1914 lors de l`incorporation de Dornach à Mulhouse que, afin d`éviter d`avoir deux rues portant le même nom, que le nom de rue de Zillisheim a été choisi.

    Le nom de « Lysbühl » s`applique au petit monticule (Bühl en langue alémanique) qui borde la rue et sur lequelle a été érigé une grande tour d`habitation. Au Moyen-Age, en 1559, un petit marché se tenait sur le monticule.

  • Brume (rue de la) / Nawel Stross

    Rue créée en 1901, à l’époque allemande, sous le dénominatif de « Nebel Strasse ». Elle semble devoir ce nom à la brume qui recouvrait parfois les prés aux portes de la ville, avant l’urbanisation du secteur. « Nawel » est la formule alsacienne de Nebel.

  • Liberté (place de la) / Schwàrzwàldplàtz

    Le nom dialectal est le nom originel de cette place créée à l`époque allemande (Reichsland Elsass ` Lothringen)

  • Maraichers (place des) / Gmiesgartner Plàtz

    Cette nouvelle place, créée en 2013 à l`angle de l`école Kleber est au coeur de l`ancien quartiers des maraichers. Son nom, comme beaucoup de rues avoisinantes, rappelle les jardins, les légumes d`où cette traduction littérale de Gmiesgartner.

  • Saint Sauveur (rue) / Klesterlastross

    La rue doit son nom à la présence de la clinique Saint Sauveur (1995) qui a remplacé l`ancienne clinique du même nom « s`Kelstrla » gérée par la congrégation des Soeurs de Niederbronn.

    La fondatrice de cette congrégation, Elisabeth Eppinger, est née en 1814 à Niederbronn (Bas-Rhin). Fille de santé délicate, dévote, elle est attirée par la vie religieuse dès l`âge de 12 ans. Suite à la vision de lumières prophétiques, elle fonde la congrégation des Soeurs du très Saint Sauveur en 1849. Présentent sur Mulhouse dès 1853, les Soeurs créent la clinique en 1900.

  • Collège (rue du) / Gymnasiumstross

    C`est dans la Grand`rue qu`est construite en 1780 une académie préparatoire de commerce. Le bâtiment est racheté en 1821 par la ville pour y installer le collège municipal qui donnera son nom à la rue.