• Dreyfus (place Lucien) / Kieferwìnkel

    Lucien Dreyfus est né à Mulhouse le 7 juin 1903. Il fut un industriel et un philanthrope. Infatigable et dynamique président du Théâtre Alsacien de Mulhouse (1965-1996), il fut un ardent défenseur de l`expression dialectale et du patrimoine culturel alsacien.

  • Imbéry (allée Roger) / Gissessereigàrta

    Petite rue allant à la fonderie portant le nom de Roger Imbery, syndicaliste CFDT de la SACM, tué par l`amiante à l`automne 2009.

  • Archives (rue des) / Hinter `m Rothüs

    La rue des Archives, qui sépare les deux bâtiments de l`hôtel de ville, était originellement un cul-de-sac dont la partie supérieure portait le nom d`« impasse des prêtres » au XVe siècle. On avait aussi pour habitude de désigner l`endroit « derrière l`hôtel de ville » et ce, jusqu`à la réunion de Mulhouse à la France. Moment à partir duquel elle prend le nom de « rue des Halles ». C`est finalement depuis 1919 que cette rue indique l`installation du siège des Archives municipales dans un bâtiment précédemment occupé par le greffier-syndic de la ville.

  • Blibliothéque (rue de la) / Kaiwagassla

    Cette rue, très étroite, a été peu habitée. Elle est limitée, dès le XVIéme siècle, par la grande propriété des chevaliers de Malte, du côté de la chapelle St Jean et, en face par de grands jardins dépendants de la cour de nobles d`Illzach.
    Ce passage faiblement fréquenté a pour le nom peu flatteur mais explicite de Kaibel, littéralement « charogne de cheval » – soit un dépôt d`ordure.

  • Platanes (rue des) / Plàtànastross

    Ce passage planté entre le lycée Lambert et le gymnase Erbland faisait partie de la résidence d`étape de l`empereur germanique Frédéric 1er Barberousse (d`où Barbarossa Strasse) qui avait choisi Mulhouse comme ville relais entre la Souabe et le comté de Bourgogne.

  • Gay-Lussac (rue) / Nesseltor Stross

    Louis Joseph Gay-Lussac (1778-1853) est un physicien et un chimiste qui découvrit, entre autre, deux lois importantes sur les gaz. Il séjourne à Mulhouse à l`invitation de Joseph Blech. Il intervint notamment lors du débat sur le travail des enfants suite au rapport de la commission sociale de la société industrielle de Mulhouse. Cette rue débouche sur l`emplacement de l`ancienne porte Nessel, à proximité de la tour du même nom d`où son nom dialectale « Nesseltorstross ».

  • Wallach (boulevard Alfred) / Isabàhnstross

    Cette rue jouxte la gare centrale, d`où le surnom dialectal, vernaculaire (rue du chemin de fer)

  • Jardin Zoologique (rue du) / Tiergàrtastross

    Cette rue édifiée dès 1825m, en deux tronçons successifs, doit son nom actuel à la présence du Jardin Zoologique et Botanique de Mulhouse.

    Le premier tronçon dit « Vorderes Kronengässelein » – en référence au chemin de la couronne de Riedisheim, qui traversait la propriété de l`Ermitage a été déplacée en 1872.

    Le deuxième tronçon dit « Hinter ab Weg » a porté dés 1825 le nom de « Tiergarten Strasse ».

  • Ecureuils (allée des) / Eichhernia Allee

    Très belle rue jouxtant le zoo de Mulhouse, conduisant au Tannewald et à sa faune indigène, dont bien sur les écureuils et une « Eichhernla Allee » en dialecte mulhousien.

  • Patrouille (rue de la) / Niemandsthàlstross

    Cette rue conduit à un lieu-dit « Niemandsthal » : la vallée déserte`