presse

“Pfrundhüs” et perplexité

Voilà un lecteur qui souhaite faire partager un « sujet de satisfaction » plutôt qu’une récrimination.

En l’occurrence « l’agréable surprise » qu’a constitué pour lui « le fait de découvrir, un beau matin, que ma rue (de la Synagogue) était devenue bilingue et affichait en langue régionale le nom de ‘ Pfrundhüsgass ‘ » Nom qui suscita chez notre lecteur « une certaine perplexité ». « je ne savais pas, déjà , qu’il existait des mot commençant par trois consonne consécutives. Ensuite, je n’en connaissais pas la signification et doutais d’un rapport avec la synagogue ». « En consultant un dico, j’ai découvert la signification de ce mot, en haut allemand ‘ Pfrundhaus’, à savoir ‘hospice’. Je suppose que cela fait référence à l’hôpital qui occupait les lieux au Moyen-Âge et dont on trouve également la trace étymologique dans le nom de la rue adjacente, je suppose d’origine contrôlé :’Alt Spitaldurgang’. Toujours est-il que je trouve cette campagne de mise en place de plaques bilingues fort sympathique, car hormis son coté linguistiquement dialectique et le fait de promouvoir un sain bilinguisme, elle titille notre curiosité et nous incite à nous intéresser davantage à l’histoire de Mulhouse et finalement à mieux faire connaître, comprendre et apprécier notre ville ». Et notre lecteur de conclure par un « bravo et merci » enthousiaste.

L’Alsace Mulhouse

Laisser un commentaire