mot

Le mot de Denis Rambaud

 La signalétique bilingue répond notamment au souci de revaloriser la langue régionale par le biais d’une meilleure visibilité de l’allemand et du dialecte alsacien dans l’espace public. A Mulhouse, nous engageons une réflexion en ce sens, en amont de toute nouvelle mise en place de signalétique, quant à l’opportunité ou non de la rendre bilingue. Mulhouse compte à ce jour 106 rues et places bilingues (français/alsacien) et le rythme de mise en place reste soutenu, avec le principe, chaque année, de rendre “bilingue” 20 nouvelles rues de notre ville. Nous avons également mis en place des panneaux d’entrée d’agglomération (Mulhouse/Milhüsa) en juin 2010. La signalétique des parkings, réalisée en automne 2010, est également bilingue (français/allemand). Nous examinons actuellement la faisabilité et l’opportunité du bilinguisme, français/allemand, pour la signalétique piétonne, histoire de rendre notre ville plus accessible et conviviale pour nos voisins germanophones.

La Municipalité de Mulhouse s’inscrit de ce fait pleinement dans une politique volontaire de promotion de la langue et de la culture régionale. Celle-ci se décline de multiples façons, la signalétique bilingue n’étant qu’une des facettes de cet ambitieux programme qui, nous en sommes convaincus, rejoint l’intérêt général de notre ville et répond à notre souci de favoriser l’épanouissement personnel et professionnel de nos concitoyens dans notre espace transfrontalier.

Denis Rambaud
Premier-Adjoint de la ville de Muhlouse – 2010

Laisser un commentaire