Edito

Novembre 2016

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa

Mulhouse compte 15 nouvelles rues bilingues !

La politique de mise en place à Mulhouse d’une signalétique de rues bilingue (français/alsacien) a été initiée en 1991 par Evelyne Troxler, alors conseillère municipale déléguée à la langue et à la culture régionale de la municipalité de gauche conduite par Jean-Marie Bockel. Début 2016, évènement majeur, la 200ème plaque bilingue avait été inaugurée par Jean Rottner, maire « les Républicains » de Mulhouse. Il s’agissait alors de l’emblématique « place de la république, « Neiquàrtier Platz ». Sous l’impulsion politique du Maire Jean-Rottner, relayée à cet égard par Anne-Catherine Goetz, maire-adjointe déléguée au patrimoine mulhousien, au bilinguisme et de Philippe Trimaille, maire-adjoint en charge de l’aménagement des espaces publics, la dynamique se poursuit au rythme d’une quinzaine de nouvelles rues bilingues par an. Les nouvelles appellations en alsacien font l’objet d’une concertation conduite dans le cadre de la commission municipale consacrée à la langue et à la culture régionale, dénommée « d’Dankfàwrìk fer d’Regionàlsproch z’Mìlhüsa » et présidée par Anne-Catherine Goetz. Parfois simples traductions littérales « uff Mìlhüserditsch » du nom français, elles reflètent également souvent, quand le nom alsacien diffère du nom français, un élément du patrimoine (géographique, historique, vernaculaire, anecdotique..) mulhousien.

Aujourd’hui Mulhouse peut donc s’enorgueillir de 15 nouvelles rues bilingues que nous vous invitons à découvrir et qui porte le total des lieux publics mulhousiens (rues et places) bilingues à 215 ! un es geht widdersch…
beletteblaireaubranchebrumecaillechaudronnierschenecouronneeteetourneauxlefebvremartremerlesnoyertilleul

Histoire des noms de rues bilingues à Mulhouse

L'histoire commence en 1990 avec une première action et depuis chaque année de nouvelles rues retrouvent leurs origines dialectales...