Kennedy (avenue du président)

fsdfsfsdfsdfdsfsfsfdsfsffsfds

 


Mars 2016

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa

1er mars 2016: inauguration de la 200ème plaque bilingue de Mulhouse !

Sous un soleil de fin d’hiver et sous les acclamations d’une nombreuse assistance, le Maire de Mulhouse, Jean Rottner, accompagné des adjoints délégués Anne-Catherine Goetz, (patrimoine mulhousien, bilinguisme, langue et culture régionale) et Philippe Trimaille (espaces publics, voirie), ont dévoilé ce 1er mars 2016 la 200 ème plaque bilingue mulhousienne. Celle–ci pare désormais une place emblématique de Mulhouse, en l’occurrence la place de la république/Nèiquàrtier Plàtz.

Dans les allocutions qui ont ponctué cette manifestation, le caractère stratégique de la promotion de la langue et de la culture régionale à Mulhouse, eu égard à son importance dans l’environnement transfrontalier et culturel mulhousien, ainsi que pour l’épanouissement personnel et professionnel des habitants de la ville, a été souligné par les édiles mulhousiens.

La poursuite du programme de mise en place de plaques bilingues a été confirmée, sur un rythme de traitement d’une vingtaine de rues par an, et sur la base d’une meilleure mobilisation de la commission « langue et culture régionale », « d’Dankfàvrek », mise en place fin 2015. Cette dernière sera amenée à faire des propositions en ce sens au conseil municipal.

Les dénominations alsaciennes des rues bilingues ne sont en effet pas nécessairement des traductions littérales des noms français. Elles reflètent bien souvent des anecdotes relevant du patrimoine mulhousien, sous ses différents aspects (historique, géographique, sociologique, linguistique…) et sont le fruit d’une longue procédure de validation qui en assure l’authenticité et la pertinence.

L’aventure continue…  (fiche de la plaque de rue: Nèiquàrtier Plàtz)

200o

Photo prise par l’OLCA (Jean Rottner – Anne-catherine Goetz -Isabelle Schoepfer – Patrick Hell)


Decembre 2015

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa

Wiehnachta 2015 :  S’  Chrìstkìndla brìngt 14 neia zweisprochiga Strossa ìn Mìlhüsa !

C’est Noël avant l’heure en cette mi-décembre 2015 dans les rues de Mulhouse, qui peuvent désormais s’enorgueillir de 14 nouvelles rues bilingues ! Les services de la voirie viennent en effet de mettre en place le contingent 2015 de nouvelles plaques bilingues, ce qui permet à Mulhouse de frôler le cap des 200 (! ) rues, places et lieux publics bénéficiant d’une signalétique bilingue français/dialecte alsacien, qui flirte parfois avec le Hochdeutsch ! 199 très exactement, un record ! La 200ème est en préparation et elle donnera peut-être lieu à un évènement festif, mais chut ! ce sera la surprise courant 2016…

La mise en place progressive d’une signalétique bilingue dans l’espace public est l’une des actions emblématiques, par excellence, de la volonté de la Municipalité de Mulhouse de promouvoir la langue et la culture régionale à Mulhouse ; volonté politique exprimée par son maire, Jean Rottner, et traduite par son adjointe-déléguée au patrimoine mulhousien (et donc à la langue et culture régionale), Anne-Catherine Goetz et l’adjoint-déléguée à la voirie, Philippe Trimaille. Ils poursuivent à cet égard la voie tracée en son temps, début des années 90 par Jean-Marie Bockel, alors maire de la ville et son adjointe-déléguée à la langue et culture régionale, Evelyne Troxler.

L’enjeu de la signalétique bilingue s’avère éminemment majeur : conférer un caractère naturel au bilinguisme dans l’espace public, sensibiliser de la sorte les habitants à l’intérêt du bilinguisme, « proposer un dictionnaire dans la rue », intéresser les Mulhousiens tant à la langue régionale qu’à l’âme et au patrimoine de leur Cité, puisque souvent les dénominations en dialecte, proposées par les habitants eux-mêmes, reflètent des anecdotes relatives à la vie de la Cité, son histoire, sa géographie, sa sociologie.

Par ailleurs, les nouvelles dénominations dialectales respectent dorénavant scrupuleusement la nouvelle graphie harmonisée de la langue alsacienne et ceci grâce à la relecture attentive de la linguiste Evelyne Troxler. …

Et l’aventure continue ! Une commission consacrée à la langue et à la culture régionale : « s’Dankfavrek », mise en place fin 2015 et présidée par Anne-Catherine Goetz, aura notamment pour vocation de plancher sur les futures dénominations dialectales des lieux publics mulhousiens et de faire des propositions aux élus pour la suite du programme.

Si vous avez des idées en ce sens, n’hésitez pas à nous en faire part. On compte sur les habitants de Mulhouse pour créer de nouvelles dénominations pertinentes en alsacien, qui ne sont donc pas nécessairement des traductions littérales des noms en français, mais permettent également de préserver de l’oubli et de promouvoir le patrimoine mulhousien, sous tous ces aspects.

Patrick Hell
patrick.hell @ laposte.net

Contingent 2015 de nouvelles plaques bilingues:

 

abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles abeilles

Octobre 2015

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa

Spotjohr 2015
Poursuite de la mise en place de plaques de rue bilingues
à Mulhouse/Milhüsa,
nouvelle salve de plaques pour le millésime  2015/2016 !

Dans l’objectif de rendre la langue régionale de plus en plus visible et valorisée dans l’espace public, et de ce fait  somme toute « naturelle »  dans l’esprit des Mulhousiens et de leurs visiteurs, le Conseil municipal de Mulhouse a adopté, dans sa séance du 12 octobre dernier, 26 nouvelles désignations en dialecte Mulhousien (Milhüserditsch) qui orneront des lieux publics de la ville.

Une partie de ce programme sera mis en place cette année encore, ce qui devrait porter  fin 2015 à 200 le nombre de lieux publics (rues, places, jardins…) bénéficiant d’une signalétique bilingue à Mulhouse.

Le reliquat sera mis en place en 2016. La commission « langue et culture régionale », récemment mise en place, planchera sur la suite du programme et formulera de nouvelles propositions à la Municipalité de noms en langue régionale, qui, lorsqu’ils ne seront pas une simple traduction du nom en français, reflèteront une anecdote géographique, sociologique ou historique liée au lieu considéré.  

N’hésitez pas à nous faire des propositions en ce sens : contact : patrick.hell@laposte.net

Ci-après le texte exhaustif de la résolution et la liste des 26 rues et places concernées  par ce nouveau programme

 

Patrick.

 


Mars 2014

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa/23 mars 2014

Friahjohr 2014 : 27 nouvelles rues, places, jardins publics bilingues

à Mulhouse !

Le printemps 2014 a le plaisir d’être couronné par la naissance de 27 nouveaux sites à signalétique bilingue à Mulhouse, portant leur nombre total à 185 ! Nous vous invitons à les découvrir ci-après. Certaines dénominations dialectales sont empreintes d’humour et surtout constituent de nouvelles créations. Ce sont les habitants eux mêmes, via les Conseils de quartier, qui ont souvent été amenés à proposer de nouveaux noms en dialecte mulhousien, reflet d’anecdotes historiques ou contemporaines liées au lieu. Cette créativité dialectale témoigne au passage de la nouvelle dynamique et de l’engouement des Mulhousiens pour leur langue et culture régionales.

Par la mise en place du programme 2014 (27 sites donc), l’ensemble des travaux, propositions des différents conseils de quartier de la mandature qui s’achève, se sont vus concrétisés sur le terrain. Pendant cette dernière mandature (2008/2014), le nombre de plaques bilingues (français/dialecte), corroborés par la soixantaine de totems bilingues (français/allemand) relatifs à la signalétique piétonne, a littéralement explosé à Mulhouse, une ville qui vient d’adopter la charte en faveur de la langue et de la culture régionale et qui est régulièrement taxée des flateusesqualifications de  « ville pionnière », « ville pilote », « ville bilingue » par la presse.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont permis de rendre cela possible, notamment Evelyne Troxler (à l’origine des plaques bilingues mulhousiennes et d’une érudition linguistique précieuse), Annick Bruckert (inlassable cheville ouvrière des services techniques de la voirie, qui instruit les propositions et en assure la réalisation), sans oublier tous ceux qui de prêt ou de loin ont participé à l’aventure, notamment au sein des Conseils de quartier, le webmaster du site :  François Guemguem, et bien sur, at last but not at least,  les élus qui ont exprimé leur volonté politique sans laquelle rien n’aurait été possible, et au premier rang desquels se situent le Maire de Mulhouse, Jean Rottner et son Premier-Adjoint, Denis Rambaud, en charge du dossier.

A l’aube des élections municipales 2014, les 3 principaux candidats proposent par ailleurs de renforcer les efforts dans ce domaine, ce qui s’avère de bon augure….

Paré, donc  pour de nouvelles aventures ?

 







Le site des plaques bilingues a également fait d’objet d’un coup de coeur de la statio radio

voir Janvier 2014

Un grand merci à Nina qui vous accompagne sur Mulhouse  – 104.6 – 96.4 FM:
– Du lundi au vendredi de 4h00 à 6h00
– La recette à 11h05
– De 16h00 à 20h00 « ENTRE-NOUS »
– Le « COUP DE CŒUR » du lundi au vendredi à 5h15, 9h30, 15h30 et 18H40
4 x sur une journée, 1 sujet jour
repris sur le week-end à d’autres horaires
– L’agenda du week-end du jeudi au dimanche
– Les Week-ends Dreyeckland samedi de 20h00 à 23h00 et dimanche de 12h00 à 16h00 et de 18h00 à 20h00;

 

Patrick.


Janvier 2014

S’Wort vum Wackes vu der Schussgàssa

Bienvenue aux 157ème et 158 ème site bilingue de Mulhouse !

La Ville de Mulhouse vient d’apposer des plaques bilingues sur les grilles du nouveau parc urbain du quartier Nordfeld (Square Edmond Cahen) inauguré en 2013. Cette action s’avère très symbolique, puisqu’elle instaure la bilinguisme dans un lieu récemment aménagé et qui ne comportait jamais une dénomination dialectale, traduisant la nouvelle dynamique de la langue et de la culture régionales à Mulhouse, ville qui crée donc ex hihilo de nouveaux sites bilingues !

Et le programme continue… De  nouvelles plaques dialectales sont en commande et dès le mois de mars 2014, 28 nouvelles rues et places devraient bénéficier de dénominations bilingues, concertées avec les habitants des quartiers considérés.

Mulhouse, ville qualifiée de « ville pilote de la promotion de la langue régionale » par le journal l’Alsace du 22 janvier 2014 a eu récemment à cet égard la faveur de plusieurs articles dans la presse régionale et d’un reportage diffusée dans le cadre du journal télévisé de France 3 Alsace ; tout ceci s’avère de bon augure pour l’avenir de la langue et culture régionales dans une ville qui change réellement de visage.

Plus d’informations très prochainement…

Depuis début février, le 158éme site est également en place:

Par ailleurs, plusieurs articles de journaux ont émaillé la presse régionale ces derniers temps, dont un très bel article paru dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 23 janvier 2014 ! Grand merci à la rédactrice Françoise Zimmermann pour cette délicate attention témoignée aux plaques bilingues de Mulhouse !

Lire tous les articles de presse

Les plaques bilingues de Mulhouse ont fait d’objet d’un reportage sur France 3 Alsace

[hmyt width = « 500 » height= »300″]http://www.plaquesbilingues.fr/media/videos/f3-20120128.flv[/hmyt]

Lire l’article de France 3 Alsace

Le site des plaques bilingues a également fait d’objet d’un coup de coeur de la statio radio

{play}http://www.plaquesbilingues.fr/media/videos/dreyeckland06022014.mp3|[AUTOPLAY]|[AUTOREPLAY]{/play}

Un grand merci à Nina qui vous accompagne sur Mulhouse  – 104.6 – 96.4 FM:
– Du lundi au vendredi de 4h00 à 6h00
– La recette à 11h05
– De 16h00 à 20h00 « ENTRE-NOUS »
– Le « COUP DE CŒUR » du lundi au vendredi à 5h15, 9h30, 15h30 et 18H40
4 x sur une journée, 1 sujet jour
repris sur le week-end à d’autres horaires
– L’agenda du week-end du jeudi au dimanche
– Les Week-ends Dreyeckland samedi de 20h00 à 23h00 et dimanche de 12h00 à 16h00 et de 18h00 à 20h00;

Bis boll

Patrick


Decembre 2013

 

S’Wort vum Wackes vu d’r Schussgàssa

 

Mulhouse, fin d’année 2013 :

la langue régionale investit le Marché de Noël

et la ville compte désormais

20 nouvelles rues et places bilingues !

 

 

Bonsoir, Guten Abend, Güeta Owe,

La langue régionale fait son entrée au Marché de Noël de Mulhouse !

Fin d’année particulièrement faste pour la langue et la culture régionale à Mulhouse ! En effet, la Ville de Mulhouse a décidé d’octroyer une place importante à la langue régionale dans la programmation de l’ambiance musicale de son marché de Noël, l’un des plus populaires d’Alsace ! En effet, près d’un quart des titres diffusés lors de ces festivités qui courrent tout le mois de décembre le sont en langue régionale : allemand et dialecte mulhousien. Traditionnellement, « Weihnacht » se chantait en allemand en Alsace, les chants en dialecte étant plus récents. Dans le souci de la Ville de Mulhouse de privilégier un « Weihnachtsmarkt » plus authentique, davantage conforme avec l’âme mulhousienne, la langue régionale fait donc en 2013 une entrée en fanfare dans le marché de Noël mulhousien. Cette décision reflète également la volonté de la Municipalité de Mulhouse de promouvoir résolument la langue et la culture régionale et bien sur le bilinguisme francco-allemand à Mulhouse. Dans le cadre d’une programmation internationale, les chants en langue française restent dominants et cotoient donc les chants en allemand, en anglais, voire en d’autres langues (espagnol, italien, portuguais…) reflets également de la joyeuse diversité de « Mulhouse, la cosmopolite ».

 


 

 

 20 nouvelles rues mulhousiennes sont devenues bilingues fin 2013  !

Toujours dans le registre de la promotion de la langue et de la culture régionale de Mulhouse, la ville poursuit sa politique de mise en place de plaques bilingues, concernant une vingtaine de nouvelles rues chaque année. Mulhouse peut ainsi s’énorgueillir de compter depuis fin novembre près de 60 nouvelles plaques bilingues déclinées sur 20 nouvelles rues bilingues, avec des dénominations parfois très pittoresques !  Ces nouvelles plaques essaiment les quartiers périphériques du centre-ville (ce dernier désomrais totalement bilingue) de : de Norfeld, Franklin, Doller, Brustlein, Reeberg, Briand, sur la base de propositions de dénominations dialectales concertées au sein des différents « conseils de quartiers » concernés.  Au total, Mulhouse compte désormais fin 2013…  156 rues et places bilingues ! Et le programme continue…

 

Voici les 20 nouveautés de cette fin 2013 :

Bonne navigation,  un E güeter Rutsch ins Neijohr 2014 et bien sur un très joyeux Noël, Fröhliche Weihnachten und frehligi WIAHNACHTA !
Patrick


Culte protestant en langue allemande

Culte protestant en langue de Goethe depuis octobre 2013 :
au Temple protestant de Mulhouse–Dornach,
8 rue Schopflin,
Chaque 1er dimanche du mois, à partir de 10 heures
A partir de février 2016 : tous les 2e dimanches du mois
Contact : paroisse de Dornach : 03.89.42.30.77
Courriel : epral.dornach@orange.fr


Juin 2013

 

S’Wort vum Wackes vu d’r Schussgàssa

 

Mulhouse lance un nouveau programme
de 48 rues bilingues

 

Dans sa séance du 25 juin 2013, le Conseil municipal de Mulhouse a validé, à l’unanimité, la poursuite du programme de mise en place de plaques bilingues, portant sur 48 rues et places supplémentaires ; ce qui chiffrerait  fin 2013/2014 de 135 à 183 le nombre (impressionant !) de lieux affichant une signalétique bilingue dans la métropole du Sud Alsace.

A cette occasion, le Premier-Adjoint, Denis Rambaud, a mis en exergue  les objectifs de l’action : 

  • Valoriser à Mulhouse la langue et culture régionales
  • En faire un patrimoine partagé par l’ensemble des Mulhousiens
  • Susciter l’intérêt, la curiosité des habitants et des touristes envers Mulhouse

Denis Rambaud  a aussi évoqué  les grands principes qui guident l’ utilisation de la langue régionale,  sous ses deux facettes :

  • Le dialecte mulhousien lorsque la signalétique présente une dimension affective (ex : attachement des habitants au nom dialectal des rues)
  • L’allemand standard lorsque la signalétique a une dimension simplement institutionnelle.

et pour finir,  Denis Rambaud a rappelé la procédure conduisant au choix des dénominations en dialecte, qui procèdent d’une large concertation participative des citoyens mulhousiens, par l’intermédiaire des Conseils de Quartier.

En effet, les dénominations en dialecte sont soit la traduction du nom en français de la rue, soit s’en distinguent en faisant référence à l’histoire, la toponymie, la tradition orale mulhousiennes. Il y a donc à cet égard un travail de création de nouvelles dénominations en langue régionale, qui s’éloigne d’une logique simplement conservatoire d’un patrimoine. Les options sont débattues en commission au sein des Conseils de quartiers, sur la base de recherches historiques, cadastrales, et d’appels à la mémoire des habitants du quartier. Elles sont ensuite soumises au Conseil consultatif du patrimoine mulhousien, qui peut faire des contre-propositions. Un arbitrage final est opéré ensuite en séance plénière de Conseil de quartier, avant validation définitive en Conseil municipal.

Denis Rambaud salue l’enthousiasme et la passion investis par les Mulhousiens dans cette action, symbolique de la nouvelle dynamique déployée par la langue et culture régionale à Mulhouse. Le conseiller municipal Henri Metzger a quant à lui relevé l’humour qui empreint le choix de certaines dénominations, comme vous pouvez en juger dans la liste ci-après.

Voici la liste des 48 prochaines rues et places bilingues de Mulhouse.: (un clic vous permet d’agrandir le fichier).

{tooltip}{end-texte|w=500|mood=800|tipd=1000|offsety=50}{end-tooltip} {tooltip}{end-texte|w=500|mood=800|tipd=1000|offsety=50}{end-tooltip}